La nuit

Posté par traverse le 20 janvier 2007

Quelque chose se retire en nous et chacun se regarde étonné 

De voir disparaître cette lumière utile au rassemblement des hommes 

Le soleil les nuages les oiseaux les enfants ont quitté la scène 

Et nous voilà seuls jetés une fois encore dans cette désespérance 

Qui nous fait rêver du soleil des nuages des oiseaux et des enfants

Quelque chose d’ancien et de neuf se mêle aux fébrilités 

De l’homme et de la femme assemblés sous les lampes 

De la ville et des étoiles 

Alors la peine et la musique se dénouent jusqu’au sommeil 

Les paroles forment des jardins des pays et des amours inachevées 

Les corps se reconnaissent dans l’éloignement de l’embellie 

Le temps bouscule enfin les morts dans les bras des vivants 

La danse des retrouvailles sonne dans le cœur des marcheurs infinis 

Et nous attendons sur notre chaise tout au bord de la piste 

Les mains posées sur nos cuisses en regardant ailleurs 

Là où la nuit a déjà tout fondu dans le silence du consentement. 

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...