Comme vous, je me tourne et retourne la nuit

Posté par traverse le 13 novembre 2007

ter007.jpg

Comme vous, je me tourne et retourne la nuit entre le jour qui vient si vite vers la fin et tout ce que du monde et de moi je n’ai changé ni aimé comme le voudrait ce qui en moi, comme vous, repousse la nuit toutes les nuits au fin fond des scrupules et des batailles perdues. Des pauvres, si pauvres qu’ils n’ont plus que la nuit, si longue nuit sans jour au bout, si longue et qui n’en finit pas de se promettre à l’aube que ce sera la fin, le début ou quelque chose de tranché dans le gras de la peur, comme vous, comme moi et des hommes si petits qu’ils se perdent dans les plis des oreillers où des têtes fâcheuses se reposent un moment. Comme vous, cela n’a pas de fin et pourtant le sommeil tire un trait sur des bousculades timorées et sans utilité particulière.    

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...