• Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

Un toit avec toi/Youtube

Posté par traverse le 29 novembre 2008

Bien le bonjour, bien le bonsoir,

Un toit vaut bien un vote, Paris une messe, et vous, ma gratitude pour un ami qui préfère le soleil au mazout…

Je vous invite à regarder le clip sympa… Pour le toit de Vincent!!!

 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

Clichés

Posté par traverse le 25 novembre 2008

dan2004.jpg

dan2005.jpg

dan2003.jpg

(Flagey et Pessoa)

Dans un silence enfermé de lointaines tristesses, une froide secousse frappe au  mitan des enfances.

Publié dans carnets | 1 Commentaire »

Ateliers de fictions et parole

Posté par traverse le 21 novembre 2008

aff004.jpg

Bibliothèque Mille et Une pages Les rendez-vous du mercredi 

Ateliers d’écriture de fictions 

avec Daniel Simon à la Bibliothèque Mille et une pages de Schaerbeek Les 21, 28 janvier – 4, 11, 25 février – 4, 11, 18, 25 mars et 8 avril de 18h15 à 20h45 Dix séances consacrées à l’écriture de « formes brèves »: nouvelles, contes, récits…pour tenter de témoigner de notre expérience d’être au monde…  Dans l’atelier du mercredi, on entend des textes, des commentaires, on fabrique des hypothèses de récit et on en conclut d’autres, on se refile des références et des consignes, on raconte des histoires…en faisant confiance à son observation, à son écoute, à ses projets secrets qui ne trouveront place que dans une histoire bien ficelée et qui nous embarquera là où on rêvait d’aller confusément…Raconter une histoire, c’est aussi prendre pied dans l’espace et le temps autrement, avec la distance que crée le récit et qui nous permet de créer des intimités, des existences et des univers singuliers… 

Dix séances pour lire et confronter à la dynamique d’un atelier les textes écrits par chacun et bénéficier ainsi d’un accompagnement de manuscrits…  Animation : Daniel Simon, écrivain, animateur et formateur en atelier d’écriture, metteur en scène et éditeur de la Revue et de la Collection Je. Bibliothèque Mille et une pages – Place de la Reine 1 à 1030 Schaerbeek
PAF: 135€ payables en plusieurs fois au compte 068-2144376-24 de Traverse asbl
Renseignements/inscriptions : Daniel Simon – 86/14 avenue Paul Deschanel – 1030
00.32.2.216.15.10 ou 00.32.477.76.36.22
daniel.simon@skynet.be

A l’initiative de Georges Verzin, Echevin de l’Instruction publique, de la culture et des bibliothèques  Deux ateliers distincts en parallèle aux rendez-vous du mercredi : 

Bibliothèque Mille et une pages de Schaerbeek 

Les récits biographiques et la photographie 

Vendredi 30 janvier (18h30 à 21h) 

samedi 31(de 11 à 18h) et dimanche 1 février 2009 de 10h à 17h.

    Nous allons en une soirée et un we, travailler à partir d’éléments biographiques puisés dans le patrimoine photographique familial de chaque participant. Ecrire des récits, fléchis par la fiction, arrimés aux fantômes que la photographie révèle, construire des séquences biographiques ou fictionnelles à partir de ce matériau, voilà le projet de ces trois rendez-vous.  PAF: 100 euros

La parole relationnelle 

Les samedis de 14 à 17h : 14, 21, 28 février, 7, 14, 21, 28 mars et 4 avril

Un atelier, un accompagnement, un coaching autour de la voix et de la parole relationnelle, de la prise de parole préparée (exposé…) ou improvisée : une réflexion une stratégie, un, entraînement, des répétitions…. Un atelier de travail sur la parole, la relation, la gestuelle, la lecture en public, le souffle, la relaxation, la respiration et bien sûr la gestion du stress et de son équilibre émotionnel …Un atelier voix/parole pour (re)trouver sa voix, en douceur, dans son propre déploiement, sans modèle, à « sa place»…  Un atelier où la pratique d’exercices collectifs alterne avec de nombreux exercices individuels… Un atelier ouvert à tous.   Aucune expérience prérequise… PAF : 125 euros  Possibilité de paiements échelonnés pour toutes les formations. 068-2144376-24 de Traverse asbl  Les formations sont données par Daniel Simon (écrivain, éditeur, formateur en prise de parole et animateur d’atelier d’écriture)   
Renseignements/inscriptions :  Traverse asbl – 86/14 avenue Paul Deschanel – 1030
00.32.2.216.15.10 ou 00.32.477.76.36.22 
traverse@skynet.be  

Avec le soutien de l’Echevinat de l’Instruction Publique, de la Culture et des Bibliothèques de Schaerbeek, Georges Verzin 

 

Publié dans carnets | 1 Commentaire »

Europe, scène du doute (5 et 6 décembre 2008)

Posté par traverse le 18 novembre 2008

Dans le cadre de ce Colloque, Grazia Di Vincenzo mettra en scène ma pièce « N’entrez pas dans ce lieu ». Création mondiale dans le cadre de L’Europe, scène du doute…

texte: http://traverse.unblog.fr/2008/08/04/nentrez-pas-dans-ce-lieu/

(les textes des auteurs seront publiés dans le cadre des actes du Colloque)

   

photo20colloque2008.gif

  Vendredi 5, samedi 6 décembre 2008Au Théâtre Blocry,
Place de l’Hocaille, Louvain-la-Neuve

 Pièce sans titre de Federico Garcia Lorca
Mise en scène de Lluis Pasqual
Odéon-Théâtre de l’Europe, 1990
Photo : Ros Ribas
(Collection Odéon-Théâtre de l’Europe)
 
Soirée d’ouverture à l’occasion du 40e anniversaire du Centre d’études théâtrales et du 15e anniversaire de la revue Études théâtrales
(sur invitation)Allocutions de :
- Bernard Coulie, Recteur de l’UCL,
- Robert Abirached, professeur émérite du Centre d’études théâtrales,
- Georges Banu, professeur émérite du Centre d’études théâtrales,
- Jean-Pierre Sarrazac, professeur du Centre d’études théâtrales,
- Jean-Louis Besson, professeur et directeur du Centre d’études théâtrales. L’Europe vue par les chercheurs de l’UCLSpectacle : une œuvre théâtrale écrite, mise en scène et interprétée par les Anciens et les Étudiants du Centre d’études théâtrales, sur le thème de l’Europe.
Samedi 6 décembre 2008
de 9h30 (précises) à 18h
Rencontre internationale : Théâtre européen : la scène du doute ?
(réservation souhaitée)

 

9h30 : Introduction en forme d’interrogation : Jean-Louis Besson, Emmanuel Wallon

10h – Comme scène publique, le théâtre constitue-t-il un espace de représentation commune pour les Européens ?

Président de séance : Georges Banu (France), professeur d’études théâtrales à l’UCL et à l’Université Paris III, critique de théâtre


o Manfred Beilharz (Allemagne), directeur artistique du Festival Neue Stücke aus Europa, Wiesbaden
o Jan Hyvnar (République tchèque), professeur d’études théâtrales à la Faculté d’art dramatique de Prague
o David Lescot (France), auteur dramatique, metteur en scène, professeur à l’Université Paris X
o Marianne Van Kerkhoven (Belgique), dramaturge au Kaaitheater
11h30 – Comme lieu de pensée, le théâtre permet-il d’affronter les crises de la raison ?

Président de séance : Pierre Piret (Belgique), professeur de littérature et d’études théâtrales à l’UCL
o Enzo Cormann (France), auteur dramatique, metteur en scène, professeur à l’ENSATT (École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre)
o Jean-Marie Piemme (Belgique), auteur dramatique, professeur à l’INSAS (Institut national supérieur des Arts du spectacle)
o Núria Santamaria (Espagne), professeur d’études théâtrales à l’Université autonome de Barcelone

14h30 – En tant que genre, le théâtre conserve-t-il une spécificité dans l’univers du spectacle ?

Président de séance : Bernard Faivre (France), professeur d’études théâtrales à l’UCL et à l’Université Paris X
o Antonio Attisani (Italie), professeur d’histoire du théâtre à Université Ca’ Foscari de Venise
o Jacques Delcuvellerie (Belgique), metteur en scène, directeur du Groupov, professeur au Conservatoire de Liège
o Erwin Jans (Belgique), dramaturge, auteur dramatique

16h – En tant que pratique et qu’institution, le théâtre peut-il devenir un enjeu des politiques européennes ?

Président de séance : Marcel Freydefont (France), professeur à l’UCL et à l’ENS d’Architecture de Nantes, scénographe
o Renaud Denuit (Belgique), conseiller au Secrétariat général de la Commission européenne (équipe gouvernance), professeur à l’Institut d’Études européennes de Louvain-la-Neuve
o Dragan Klaic (Pays-Bas), membre permanent de la Fondation Felix Meritis d’Amsterdam, professeur de politique culturelle à l’Université de Leiden

Nous attendons encore la confirmation de quelques participants, dont le nom n’est pas dévoilé ici.

Lire la note d’introduction d’Emmanuel Wallon et Jean-Louis Besson.Le thème de l’Europe a été abordé dans le numéro 37/2006 de la revue Études théâtrales,  » Europe, scène peu communes « , sous la direction d’Emmanuel Wallon. Francophones de Belgique et de France y ont amorcé le débat, qui s’ouvre aujourd’hui à des Européens de tous horizons théâtraux.

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

ATELIER DE DESSIN SPONTANE de Serge Goldwicht

Posté par traverse le 17 novembre 2008

sergenb.jpg 

Dans leur fond, l’écriture et le dessin sont identiques (Paul Klee). 

Ressentir un léger stress au moment de tracer un trait sur une feuille blanche, hésiter … « Non ce n’était pas cela que je voulais faire…, d’ailleurs, je n’ai jamais su dessiner. » 

« Savoir » ou  «ne pas savoir dessiner » est un faux problème. Il  nous est inculqué dès le plus jeune âge. Profondément. L’imaginaire est mis en cage. 

 Si vous souhaitez ouvrir la porte, Serge Goldwicht vous propose un bout de chemin à la rencontre du dessin de soi, du « dessin sans y penser », spontané, là où se mobilisent d’autres zones du cerveau que celles réservées à la pensée ou à l’écriture.  

Serge Goldwicht est plasticien et licencié en philosophie. Il est  le créateur d’une méthode qui agit comme déclencheur du dessin spontané, l’« autopictographie »©

 sponta.jpg

 Où ? Atelier de dessin, 23, rue Wéry, 1050 Bruxelles  Quand ?  Le mercredi de 9h30 à 11h et de 20h à 21h30

Combien ? 15€ par séance 10€  pour étudiant ou chômeur.  6 personnes maximum par séance. ( Réservation indispensable). Séance individuelle (sur rendez-vous). Voir site internet. 

www.dessinspontane.be  0473.50.00.72. Email : serge.goldwicht@skynet.be 

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

Parenthèse, revue n°1 de Kalame.be et indications.be

Posté par traverse le 17 novembre 2008

parenthesecouv.jpg 

EDITORIAL 

Dans un texte, on ouvre une parenthèse pour s’exclamer, donner une information, faire un détour. Dans la réalité, c’est le défilé des heures que l’on rêve de mettre entre parenthèses, le temps d’une pause, d’une promenade, d’une sieste. Le temps de prendre le temps.  Nous avons cette ambition.  Comment lire mieux ? Comment écrire mieux ? Ces questions sont au centre des activités d’Indications et de Kalame. Ces questions motivent aujourd’hui la création d’une revue où seront partagées nos découvertes, et de nouvelles questions. Celles qui demandent une réponse, et celles qui reviennent chaque jour nous encourager à réfléchir mieux. Pour son premier dossier, Parenthèse se devait de commencer par une mise au point, une redéfinition globale des ateliers d’écritures, secteur en expansion. Dans les prochains numéros, nous avancerons pas à pas. Alliant nos réflexions aux pratiques observées, et les illustrant de nombreux témoignages.  Avec cette nouvelle revue des ateliers d’écriture en Communauté française, Indications et Kalame ouvrent une parenthèse qui, on l’espère, ne se fermera jamais.   

OÙ LON (RE) DÉCOUVRE KALAME 

Dans un paysage de l’écrit en pleine effervescence, Kalame est née d’une multitude de questions : Qu’estce qu’un atelier d’écriture ? Quels sont ses objectifs ? Qui sont les animateurs ? Comment se former ? Comment le secteur des ateliers d’écriture se développe-t-il, chez nous ? Ailleurs ? À quelle demande répond cette pratique ? Qu’est-ce qu’on y gagne ? Qu’est-ce qu’on y perd ? Peut-on y faire fortune ? Comment choisir l’atelier de ses rêves ? Y a-t-il différentes écoles ? Quels rapports entre l’atelier, l’art, la création, la littérature, le bien-être ? Comment faire cohabiter expression, enseignement et culture Combien d’ateliers d’écriture en Belgique ? Plus d’ateliers ? Pourquoi ? La création touche-t-elle à la subversion ? À une vision politique du monde ? Comment imaginer professionnaliser sans uniformiser ? La liste est sans fin.  Kalame s’est construite autour du partage, entre animateurs, de ces nombreuses interrogations (reçues, posées, relayées). Leur trouver une réponse (d’ailleurs sans doute inexistante) n’a jamais été l’objectif. Seule une recherche continue et évolutive permet d’aborder la diversité du secteur, voire ses contradictions, dans l’espoir d’un enrichissement.  Le réseau Kalame, vaste plate-forme d’animateurs, est le témoin privilégié de la vitalité, des doutes, et des bouleversements vécus au sein ou en marge de ces ateliers d’écriture dont on dit, ou on espère, tant de choses. Aujourd’hui, entre Parenthèse, entre nous, Kalame se (re) présente et présente quelques uns des principes qui l’animent depuis sa création : discuter, partager, formaliser, prendre du recul, apprendre… Tout un programme.   

OÙ LON (RE) DÉCOUVRE INDICATIONS 

Indications est un service de jeunesse reconnu par la Communauté française qui poursuit un double objectif : aiguiser l’esprit critique des jeunes et les sensibiliser à la pratique artistique. Depuis sa création, à la fin des années quarante, Indications publie une revue de critique littéraire centrée sur le roman contemporain qui paraît cinq fois par an. Depuis quelques années,  Indications, qui était traditionnellement faite par des profs pour des profs qui évoquaient les goûts présumés des jeunes, est devenue une revue faite par et pour les jeunes, et a opéré du même coup le passage de l’éducation par les pères à l’éducation par les pairs. Indications développe également toute une série d’animations d’initiation artistique en milieu scolaire et associatif dans l’ensemble de la Communauté française. Ces animations concernent aussi bien le cinéma (réalisation d’un court métrage ou d’un documentaire, ateliers vaïkus…) que le théâtre  ou la musique. Les ateliers d’écriture occupent évidemment une place de choix. Ils sont organisés en partenariat avec, entre autre, le CDWEJ, Eclats, Article 27, la Maison de la poésie de Namur, le Service du livre luxembourgeois, les écoles et des groupes volontaires constitués pour l’occasion. Comme cette année Indications souhaitait réfléchir sur son travail, le confronter aux autres pratiques du secteur et concevoir des outils pédagogiques utiles aussi bien aux animateurs d’atelier d’écriture qu’aux personnes souhaitant en suivre, l’idée, née d’une discussion entre Kalame et Indications, d’une collection sur les ateliers d’écriture, donc, s’est concrétisée tout naturellement. 

PRÉSENTATION DU PREMIER NUMÉRO 

Parenthèse n’est pas une revue destinée aux seuls animateurs et autres « professionnels de la profession ».  Revue tout public, il nous a semblé opportun, pour son premier dossier, de faire le point, de présenter, à notre manière, un secteur en pleine expansion.  Qui d’autre, mieux que les animateurs en personne, aurait pu nous guider dans cet état des lieux partiel et partial des [AE]s en Communauté française de Belgique ?  Durant cet été, nous avons lancé une enquête auprès des animateurs membres du réseau Kalame. Trois questions leur ont été posées. La première portait sur la définition d’un atelier d’écriture et sur le sens que chacun donnait à sa pratique. La seconde portait sur les compétences et qualités nécessaires pour animer un d’atelier d’écriture. La dernière portait plus spécifiquement sur le développement actuel du secteur. On trouvera écho de cette enquête dans l’article que Réjane Peigny consacrera à l’expansion du secteur. Elle nous aura également brossé un aperçu de l’histoire des [AE]s, ici et ailleurs, non sans nous  avoir rappelé son point de vue personnel sur la chose. Mais auparavant, de son côté, Vincent Tholomé se sera amusé à tirer de notre enquête une série de questions pratiques destinées à aider tout un chacun à choisir au mieux un atelier. Chaque numéro proposera le portrait d’un écrivain-animateur réalisé par Thierry Leroy. C’est Eva Kavian qui inaugure la série.  Notre tour d’horizon de ce qui se passe en matière d’[AE]s sera loin d’être exhaustif. Bon nombre d’animateurs ne font pas partie ou ne veulent pas faire partie de Kalame. Notre intention, en nous focalisant sur le réseau et son développement, était, plutôt, d’ouvrir le débat. De susciter des questions. D’indiquer des chantiers. Dès lors, animateurs, participants, curieux de tous bords, vos suggestions, remarques et réflexions sont les bienvenues. Elles ne pourront qu’alimenter une publication déterminée à se tenir au plus près de ce qui fait des [AE]s un milieu mouvant, contradictoire, en perpétuelle mutation…

Contact : 02/218.58.02 – revueparenthese@gmail.com 

S i tes : www.indications.bewww.Kalame.be Prix du n° : 4 € – Abonnement annuel (3 n°) : 10 € n° de compte : Dexia 068-0783580-41 Bureau de dépôt B-1000 Bruxelles 

Editeur responsable T hierry Leroy 

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

à table

Posté par traverse le 17 novembre 2008

jc3.jpg

Prochainement…

jean coulon..gwénaël guégan..aagje ingels..

laurence léonard.. jean-pierre lipit..

hubert teheux et en invité :

petrus de man..honoré belzec..

dominique costermans..jean-pierre girard..

gilles pellerin..daniel simon..

vincent tholomé..gladys trombone…

graveurs et écrivains vous présentent

à table

la 12e édition de gravures de l’atelier kasba

7 graveurs, 7 écrivains, 27 novembre

vernissage……………………………..le 27 novembre 2008 à 19h

exposition………………………………du 28 au 30 novembre 2008

du 04 au 07 décembre 2008

L’exposition sera ouverte de 14 h à 18 h ou sur rendez-vous

renseignements utiles : atelier kasba 126 rue middelbourg 1170 watermael-boitsfort -  contact téléphone : 0476552169

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

Très peu de choses

Posté par traverse le 16 novembre 2008

istanbul068.jpg

Très peu de choses demeurent dans l’étalement des illusions et la poussière qui tombe efface jusqu’aux apparitions que nous soufflons dans le poumon du temps. Je vais exténué et lève des armées de doutes et d’ignorances sans leur payer la solde du repos. 

Publié dans Textes | Pas de Commentaire »

Chaperon rouge

Posté par traverse le 13 novembre 2008

istanbul140.jpg

istanbul147.jpg

Vous étiez Chaperon rouge et vous traversiez les bois environnants avec votre gourde pour la soif qui bondissait sur votre hanche quand vous franchissiez les fossés et les buissons serrés, vous étiez franche et rapide, vous courriez dans le silence de la forêt. Vous aviez annoncé votre présence et vous vous étiez mis cette étrange idée en tête de venir au rendez-vous en rouge et à pieds ! 

Dans la vallée, dans une auberge d’un autre siècle rabibochée de larges planches patinées, j’étais dans l’ombre et j’attendais le moment de me lever. Des histoires à raconter nous réunissaient dans cet endroit fort enfumé. Des hommes, des femmes et des enfants appelaient le conteur, riaient, applaudissaient et en buvaient une autre ! J’attendais pour me lever que le Chaperon ouvre la porte… 

Publié dans Textes | Pas de Commentaire »

Portes…Istanbul

Posté par traverse le 12 novembre 2008

istanbul146.jpg

istanbul084.jpg

istanbul083.jpg

istanbul081.jpg

istanbul079.jpg

µistanbul078.jpg

istanbul077.jpg

istanbul076.jpg

istanbul075.jpg

Publié dans Textes | Pas de Commentaire »

Promenade

Posté par traverse le 7 novembre 2008

ard030.jpg

ard031.jpg

ard027.jpg

ard025.jpg

ard024.jpg

ard006.jpg

ard007.jpg

ard009.jpg

ard011.jpg

ard001.jpg

Publié dans Textes | Pas de Commentaire »

Une conférence, une rencontre, des débats

Posté par traverse le 5 novembre 2008

trajectoiredevie2.jpg

Dans le cadre de l’expsoition de photographies et de récits de vie (cf Trajectoires de vie de Francine D’Huslst http://www.mabiblio.be/

Plusieurs temps forts organisés par le Service Culture de Schaerbeek viendront ponctuer l’événement, certains étant programmés au cours de la Fureur de Lire 2008 :

- Rencontre avec Eli Barnavi, le 13 novembre à 20h (Salle du Musée)

Directeur du Comité scientifique du Musée de l’Europe, historien, son dernier livre ‘Les religions meurtrières’, paru chez Flammarion, explique entre autre les ressorts du terrorisme à fondement religieux.

- Table ronde, le 14 novembre de 9h30 à 12h30 (Salle du Musée, Administration communale)

Débat public avec Fatoumata Sidibé (représentante belge du collectif Ni putes Ni soumises, auteur de « une saison africaine »), Mina Oualdlhadj (« Ti t’appelles Aïcha, pas Jouzifine ! », Clepsydre éd. 2008) et Carmelina Carracillo (« L’Italienne », EPO éd.), Karima (« insoumise et dévoilée », Azimut Ed. ).

Modérateur : Daniel Simon.

Service Culture Commune de Schaerbeek – Luc Fievé. Tél. 02/240.34.99Email : lfieve@schaerbeek.irisnet.be

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

Ce moment où la route change

Posté par traverse le 5 novembre 2008

han017.jpg

 Ce moment où la route change de forme, de sens et de mouvement, ce moment  où l’horizon bascule, ce moment Obama annoncé depuis tellement longtemps qu’il semblait rejoindre le temps de la légende, ce moment vient d’arriver le 5 novembre 2008!

Lisons ou relisons  Henry David Thoreau et aussi le premier grand roman américain de la conscience, de la culpabilité et de l’utopie, Moby Dick de Melville…

Henry David Thoreau, né David Henry Thoreau le 12 juillet 1817 à Concord (Massachusetts) où il est mort le 6 mai 1862, est un essayiste, philosophe, mémorialiste et poète américain.

Il est surtout connu pour Walden, ses réflexions sur une vie simple loin de la technologie, dans les bois, ainsi que pour La Désobéissance civile, où il argumente l’idée d’une résistance individuelle à un gouvernement jugé souvent injuste.

Les livres, articles, essais, journaux et poésies de Thoreau remplissent vingt volumes. Parmi ses contributions les plus importantes on trouve ses écrits sur l’histoire naturelle et la philosophie, où il anticipe l’écologie et l’histoire environnementale, deux des sources de l’environnementalisme et des tenants de la décroissance aujourd’hui.

Il fut abolitionniste toute sa vie, faisant des conférences attaquant les lois régissant les esclaves évadés et capturés, louant le travail de Wendell Phillips et de l’abolitionniste John Brown. Sa philosophie de résistance non violente influencera plus tard la pensée et les actions de figures telles que Tolstoï, Gandhi et Martin Luther King.

En exaltant l’individualisme et une certaine forme d’oisiveté dans la communion avec la nature, Thoreau nous invite à explorer les « provinces de l’imagination ».

(Wikipedia)

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

Entraperçu

Posté par traverse le 1 novembre 2008

n012.jpg

n015.jpg

n007.jpg

n008.jpg

 

Publié dans Textes | 1 Commentaire »

Ca file entre des choses dressées sous un ciel désuet

Posté par traverse le 1 novembre 2008

parc026.jpg

Ca file entre des choses dressées sous un ciel désuet, la vie que l’on n’arrache pas suffisamment aux adventices des désirs.

Publié dans Textes | Pas de Commentaire »

Ateliers paroles et écriture

Posté par traverse le 1 novembre 2008

grouville029.jpg

grouville028.jpg

TRAVERSE  2008- 2009  Ateliers à Schaerbeek 

Entendre sa voix et la parole

relationnelle  

Quatre séances autour de la voix et de la parole relationnelle, du souffle, de la respiration, de la gestuelle,…
    Quatre séances pour (re)trouver sa voix, en douceur, dans son propre déploiement, sans modèle, à « sa place»…
   Travail par exercices individualisés et de groupe, gestion du stress et du trac, équilibre émotionnel et parole relationnelle… Un atelier de travail sur la parole, la relation, la gestuelle, la lecture publique, le souffle, la relaxation…
   Un atelier où la pratique d’exercices collectifs alterne avec de nombreux exercices individuels…Un atelier ouvert à toute personne, quels que soient âge, culture, pratique professionnelle…
   Un atelier basé sur une longue et multiple expérience du formateur qui s’adresse autant aux étudiants qu’aux personnes qui utilisent professionnellement la parole quotidiennement…
  

4 séances de 3 heures à la Bibliothèque Mille et une pages de Schaerbeek les samedis 15, 22, 29 novembre et le 13 décembre de 14h à 17h     

PAF : 100 euros  Possibilité de paiements échelonnés pour toutes les formations. Les formations sont données par Daniel Simon (écrivain, éditeur, formateur en prise de parole et animateur d’atelier d’écriture)   
Renseignements/inscriptions :  Daniel Simon – 86/14 avenue Paul Deschanel – 1030
00.32.2.216.15.10 ou 00.32.477.76.36.22
 
                                          

                                            Atelier d’écriture 2009 

Les récits biographiques 

                        et la photographie 

Vendredi 30 janvier (18h30 à 21h) 

samedi et dimanche 1er et 2 février 2009 de 10h à 17h.

    Nous allons en une soirée et un we, travailler à partir d’éléments biographiques puisés dans le patrimoine photographique familial de chaque participant.   

Ecrire des récits, fléchis par la fiction, arrimés aux fantômes que la photographie révèle, construire des séquences biographiques ou fictionnelles à partir de ce matériau, voilà le projet de ces trois rendez-vous. 

Aucune expérience requise n’est nécessaire. Un portefeuille de lectures préparatoires sera remis à chaque participant dès inscription Maximum :12 participants.  A la bibliothèque 1001 pages – Schaerbeek Inscriptions déjà ouvertes. Possibilité de paiements échelonnés pour toutes les formations. Les formations sont données par Daniel Simon (écrivain, éditeur, formateur en prise de parole et animateur d’atelier d’écriture) daniel.simon@skynet.be   068-2144376-24 de Traverse asbl 

Avec le soutien de l’Echevinat de l’IP, de la Culture et des Bibliothèques de Schaerbeek, Georges Verzin 

Publié dans carnets | Pas de Commentaire »

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...