La maison de mes parents

Posté par traverse le 1 octobre 2009

« Interdit de mémoire » de Ana Fernandez, vient de paraître chez Luc Pire. Ce 24 septembre avait lieu une rencontre autour du premier roman de l’auteur argentine, hantée par la question de l’exil. Un premier opus fort qui interroge les chassés-croisés entre la génération des parents et celle des enfants rentrés au pays pour comprendre…Deux exils, en somme, qui se dévoilent dans la rencontre…

Dans l’entretien que j’avais le plaisir de mener avec elle, Ana Fernandez a clôturé par cette magnifique formule: « L’Argentine, mon pays d’origine, c’est comme la Maison de mes parents, la Belgique, c’est ma maison. Mais je suis toujours chez moi dans la maison de mes parents… »

Pierre Ergo, son traducteur et adaptateur de l’espagnol au français, poète lui aussi, a témoigné de la langue subtile de l’auteur. Il nous a lu un poème,Ithaque de Constantin Cavafis qui reliait dans le sillage lointain d’Ulysse, les trois générations présentes dans la salle…

25092009760.jpg
25092009761.jpg
25092009743.jpg
25092009759.jpg

25092009753.jpg

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...