Comment priver un enfant de son père/2

Posté par traverse le 25 novembre 2009

images6.jpg

Ce livre fort,dérangeant, marqué par une volonté de rationalité courageuse et sobre, était tombé dans ma boîte il y a quelques mois. J’en avais fait une lecture marquée par la mise à plat de nouvelles stratégies dans la guerre des parentalités, des désirs déconfits ou de je ne sais quelle terrible vengeance à l’oeuvre…Ce n’était pas la guerre contre « un » père mais contre « le » père qui frappait dans ces affaires. Père à abattre, mâle à détruire, nom à gommer, tout semble bon quand la guerre perverse a lieu.

L’auteur, Marcello Sereno, a connu et connaît ce tunnel qu’il ne peut traverser que porté, dit-il, par sa volonté de justice, sa soif d’éclaircissement et ses proches, si proches.

L’émission de Martine Cornil ouvre la réflexion.

Ce vendredi 27 novembre, de 10 h à 11h30, dans son émission de radio « Tout autre chose », sur la Première (RTBF),

Martine Cornil évoquera le livre de Marcello Sereno, Comment priver un enfant de son père, Un dysfonctionnement ordinaire de la justice. (Ed. Jeunesse et Droit, 2009) et en lira des extraits.

Participera notamment à l’émission le psychologue Yves-Hiram Haesevoets.

Ci-dessous, la thématique du jour, telle qu’elle est présentée sur le site de la RTBF.

Pour ceux qui n’auraient pas l’occasion de l’écouter en direct,

l’émission est bien sûr podcastable sur le site de la RTBF.

QUELLE PAROLE POUR L’ENFANT DEVANT LA JUSTICE ?

Présentation : Martine Cornil

En cas de divorce, de séparation des parents, ou dans des cas plus graves comme la maltraitance ou les abus sexuels, quelle place donner à la parole de l’enfant ? Il existe toujours un mouvement de balancier entre croire et discréditer la parole de l’enfant. La vigilance reste donc de mise étant donné que d’une part, les adultes abuseurs, peuvent tenter de déstabiliser l’enfant, de le faire passer pour un menteur, d’exercer des pressions et que d’autre part, il reste des théories tenaces autour de  » l’enfant pervers polymorphe, menteur confondant ses rêves et la réalité « . Légalement, que vaut la parole d’un enfant en justice ? Quel est son poids ? Existe-t-il des outils scientifiques d’évaluations des témoignages ?

Ces questions et d’autres seront posées aux spécialistes en studio

http://www.lapremiere.be/rtbf_2000/splash_screens/premiere_splash.html

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...