• Accueil
  • > Textes
  • > Quand vous serez déchaussés de la vie apparente

Quand vous serez déchaussés de la vie apparente

Posté par traverse le 5 décembre 2009

mer055.jpg

Quand vous serez déchaussés de la vie apparente et que vous irez sur des chemins qui tombent dans l’estuaire final, vous direz peut-être peste de mes longues simagrées attachées aux choses sans importance, peste des allégories et des procès sans fin pour ne pas établir le juste nécessaire que le vivant requiert, peste des contraires et des affirmations, peste de ce trou en chacun par où fuit le bonheur, peste des horloges et des cadrans, peste. Quand vous irez dans les vestiaires terminaux, le temps trouvera l’oubli comme raison majeure et nos chaussures resteront devant des casiers vides. Et d’autres, en passant comme on éteint le soir la chambre des enfants, les chausseront à l’instant.

Une Réponse à “Quand vous serez déchaussés de la vie apparente”

  1. Philippe Vandenberghe dit :

    Merci pour ce joli texte où enlever ses chaussures permets d’aller au delà de l’horizon, de l’autre côté de l’espace temps.

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...