Des vagues, des ressacs et du silence soudain

Posté par traverse le 14 mars 2010

010320101260.jpg
0103201012571.jpg
010320101258.jpg
010320101259.jpg
010320101257.jpg

Des vagues, des ressacs et du silence soudain, comme la nuit pique l’oeil dans le soleil, et ça repart d’un coup, sans nous, alors que le livre est ouvert à la dernière page et qu’un chagrin si vif nous prend alors qu’on lisse la couverture d’une main légère en regardant ailleurs tandis que s’éparpillent des phrases mises dans le bout à bout des chimères nocturnes.

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...