Des dessous très goûteux…

Posté par traverse le 14 octobre 2010

couvdessous.jpg
Les dessous de table (1)

Nicole Versailles n’est pas une inconnue pour celles et ceux qui s’intéressent à la littérature numérique, aux blogs etc… Elle avait déjà publié dans la collection Je un livre très documenté et passant au crible il y a trois ans une expérience de « Blogeuse », « Tout d’un Blog » (www.couleurlivres.be éditions). Le livre avait marqué alors que le sujet semblait inépuisable. C’est que Nicole Versailles a une plume efficace et une réelle volonté de partager ses aventures.

Elle avait publié ensuite et dans la foulée, « L’enfant à l’endroit,l’enfant à l’envers » chez Traces de vie (Annemarie Trekker) et elle fait paraître ici son dernier opus, « Les dessous de table ».

Nombre de ces nouvelles furent écrites dans le cadre d’ateliers écriture que j’anime et les voir ici rassemblées et publiées me donnent chaud au coeur.

De quoi s’agit-il? Des vices et (rares) vertus qui nous rassemblent autour des tables. Le sujet est générateur de fables. On se souvient de la Dernière Cène, qui se conclut par un massacre, plus près , de nous, dans une vigueur bien hispanique, Luis Bubuel nous avait donné « Le Charme discret de la bourgeoise » et enfin Ferreri avait lancé son brûlot « La grande bouffe ».

La table a engendré nombre de films et de romans. On pourrait dire que tout le roman picaresque choisit la table comme ouverture du lit et laisse entendre que les plaisirs de la table laissent flotter plus de mystère que le lit où la « chose » vite ou longuement faite n’appartient qu’à l’intelligence des amants. La table, par contre requiert d’accueillir tout un art, qui s’appelle la culture…

Nicole Versailles nous place ses personnages et ses intrigues dans des histoires de tables dont les dessous sont tantôt frivoles, amoureux, dramatiques ou franchement méchants. On souhaiterait la voir parfois encore plus radicale dans le traitement de ses personnages, dans leurs destins, dans la relation de causalité que la table fatale a provoquée..Hormis ce regret, saluons l’auteur ici pour la délicatesse du regard et la fermeté de la phrase. Chaque nouvelle rapporte un peu de notre manière de vivre et de nous détruire dans la bêtise et la stupidité du monde qui est celui que nous aimons tant, manifestement.

Ce sont des nouvelles à offrir avant de passer à autre chose…Noël est une belle occasion, Pâques aussi et la Trinité, si vous êtes patients…

Belle lecture!

(1) Edition Memory press, 159 pages, 14 euros.
Son Blog: http://coumarine.blogspot.com)

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...