Cabanes/1

Posté par traverse le 6 décembre 2012

Cabanes/1 decembre2011-3-274-300x225

decembre2011-3-275-300x225

decembre2011-3-274-300x225

decembre2011-3-272-225x300

decembre2011-3-273-225x300

decembre2011-3-271-225x300

decembre2011-3-276-300x225

decembre2011-3-292-300x225

decembre2011-3-283-300x225

decembre2011-3-264-300x225

decembre2011-3-291-225x300

decembre2011-3-285-225x300

decembre2011-3-290-300x225

decembre2011-3-284-300x225

L’ogre ne pense plus à rien dans sa cabane où il digère.

Culottes courtes et cheveux en brosse, l’ogre arrache des fougères en se coupant les paumes aux lames préhistoriques.

Il se lèche les coupures et a besoin de faire pipi.

Alors, l’ogre sautille sur place en se débraguettant, c’est long et c’est petit.

Il vise les chenilles au pied de l’arbre.

Elles se tortillent dans l’acide dont il menace les insectes alentour.

L’ogre est puissant avec son jet fumant.

Heureux, l’ogre se roule en boule et laisse flotter en lui des odeurs de pourriture et de musc.

Il voudrait pénétrer le sol de bave et de moisissure, il renifle les feuilles mortes amalgamées dans des boues noires et piquantes.

L’ogre se mouche entre ses doigts et nettoie sa main dans l’herbe haute.

L’ogre a sommeil,  il rejoint des festins d’aventures et entend sa mère au loin l’appeler pour le goûter.

L’ogre s’est endormi.

 

 

 

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...