• Accueil
  • > L’Ubiquité du voyageur/Maison Belgo-Roumaine

L’Ubiquité du voyageur/Maison Belgo-Roumaine

Posté par traverse le 17 janvier 2013

L'Ubiquité du voyageur/Maison Belgo-Roumaine

7 x croisements littéraires et plaisirs artistiques à Bruxelles

 

1

Jeudi 7 février 2013, à partir de 19h00

La littérature en voyage

Gjovalin Kola, écrivain albanais vivant en Belgique, raconte l’histoire méconnue de la dissidence en Albanie sous Enver Hoxha.

 

Patrick McGuinness, écrivain irlandais qui a récemment publié le roman ‘The Last Hundred Days’, évoque les derniers jours mouvementés de la dictature de Ceausescu.

 

Daniel Simon, poète bruxellois, fait une lecture-performance du texte ‘L’ubiquité du voyageur’.

Projection du film ‘La dernière fois que ma mère est morte’ (D’après « Quand vous serez », MEO, 2012) (10 min.)

Présentation de quatre toiles de Calligraphismes: Saisons du voyage I, II, III, IV.

 

Le poète bruxellois Fouad Sounni récite des textes du poète perse du onzième siècle Omar Khayyam et présente des extraits de son propre recueil Les portes de la mer.

Frank De Crits, poète bruxellois connu pour son sens de l’ironie et de l’euphémisme, anime la soirée et lit des extraits de son œuvre.

L’encadrement musical de la soirée est assuré par Azzouz El Houri au luth arabe et des improvisations au piano. La soirée littéraire s’achève en musique avec Quentin au Piano B-Art.

Entrée libre

Traduction, le cas échéant, en néerlandais et en français.

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, Rue de Flandre 33, 1000 Bruxelles

 

2

Dimanche 10 février 2013, à partir de 15h00 (jusqu’à 18h00)

La poésie en résistance

Ehmed Huseynï est un écrivain, poète et philosophe connu pour sa virtuosité avec les mots. Ses vers libres dépeignent un univers de douleur et d’oppression. Il est accompagné de Rukiye Özmen, une jeune femme du nord du Kurdistan connue pour ses nouvelles et poèmes. Elle écrit principalement sur le quotidien des Kurdes, la révolte, l’oppression, les femmes et la jeunesse. Elle a publié à ce jour trois recueils de nouvelles et un recueil de poésie. Peter Holvoet-Hanssen, poète du cru, performer et jusqu’à l’année dernière poète de la ville d’Anvers, se présente en troubadour de la lumière et de l’ombre.

Les poètes sont accompagnés par le musicien kurde Hekimo, un ouvrier du nord du Kurdistan qui interprète des chants traditionnels. Il a déjà quelques albums à son actif.

Entrée libre, pas de traduction prévue

Ten Noey, rue de la Commune 25, 1210 Saint-Josse-ten-Noode

 

3

Mardi 12 février 2013, à partir de 19h00

Le rayonnement de l’Afrique

Karelia Iznaga raconte une histoire richement illustrée de l’influence africaine sur la poésie cubaine. Suit un récital de poésie africaine. José Surra, Uruguayen, qui est né et a grandi au pays du tango, illustre la riche influence de l’Afrique sur le tango.

Entrée libre

Présentation en néerlandais, textes en français, avec traduction simultanée

FZO, Rue Vanderlinden 17, 1030 Schaerbeek.

 

4

Jeudi 14 février 2013, à partir de 12h00 (permanent)

I book you

I Book You illustre l’amour du livre et nous invite à une réflexion sur l’illettrisme. Muntpunt monte à partir du 14 février une exposition-vitrine d’une magnifique collection internationale de jaquettes de livres. Cette collection a pu être constituée via l’appel DoeDeMee.be du studio graphique anversois Beshart à des graphiques et artistes du monde entier. Sur base des 100 meilleures jaquettes de tous les temps, un classement effectué par le magazine britannique The Observer, 100 artistes de 28 pays ont conçu 100 nouvelles couvertures. Le résultat a donné lieu à l’exposition 100 Book Covers to Fight Illiteracy, sous les auspices de l’Unesco. Toutes les jaquettes seront vendues aux enchères pour la bonne cause le 23 avril prochain. Muntpunt prévoit jusque-là toutes sortes d’activités avec ses partenaires dans le cadre de I Book You.

Pour plus d’informations, surfez sur le site www.muntpunt.be

Expo-vitrine gratuite, permanente jusqu’au 23 avril 2013, en néerlandais et en français

Muntpunt, Place de la Monnaie 6, 1000 Bruxelles

 

5

Jeudi 21 février 2013, à partir de 19h30

Poèmes sur le Danube

Attila József est la figure centrale de cette ode à la poésie hongroise. L’œuvre de ce poète révolutionnaire est le plus souvent de nature très personnelle, religieuse ou érotique. Plusieurs de ses poèmes ont été traduits en néerlandais et mis en musique spécialement pour cette édition d’Interlitratour. Peter Lombaert interprète l’œuvre d’Attila József avec beaucoup de conviction et fait accompagner ses ‘lieder’ d’œuvres de poètes hongrois de la seconde moitié du vingtième siècle, tels Sandor Csoóri et Janos Pilinszky. Cette soirée exceptionnelle de poésie se clôturera par une réception avec dégustation de spécialités hongroises.

Entrée: 3 euros, pas de traduction prévue (les poèmes sont récités en néerlandais)

Bibliothèque Publique Communale, Avenue d’Auderghem 191, 1040 Etterbeek

 

6

Samedi 23 février 2013, à partir de 15h00 (jusqu’à 17h30) 

Allée-retour / heen-en-terug

Allée-retour/ heen-en-terug – Littérature et migration, ou les vagues migratoires entre le Congo, la Belgique et le Brésil et leur impact sur la culture et la société. L’historien Eddy Stols a effectué de longs séjours au Brésil et a écrit notamment Brazilië, vijf eeuwen geschiedenis in dribbelpas (Le Brésil, récit de cinq siècles d’histoire). Bambi Ceuppens a étudié l’histoire africaine et l’anthropologie et est actuellement attachée au Musée Royal d’Afrique centrale de Tervuren. L’un et l’autre évoquent les liens entre la Belgique, le Congo et le Brésil et répondent à vos questions.

La soirée se clôture par une réception avec musique brésilienne.

Entrée libre

Présentation en néerlandais

Bibliothèque Publique, Rue Saint-Guidon 97, 1070 Anderlecht

 

7

Jeudi 28 février 2013, à partir de 20h00

Rencontre littéraire avec Dušan Šarotar

Dušan Šarotar est un des écrivains slovènes les plus productifs et les plus célèbres. Il a étudié la sociologie de la culture et la philosophie à l’Université de Ljubljana. Il est écrivain indépendant depuis 2000, mais aussi photographe, poète et scénariste. Sa présence est due non seulement à une invitation d’Interlitratour, mais aussi à la journée de la culture slovène qui doit avoir lieu le 8 février, en hommage à France Preseren.

Au cœur des intérêts de Šarotar, la mémoire, la douleur, le sentiment et l’âme humaine, des thèmes qu’il approche avec un langage poétique de la lenteur. Šarotar sera présenté et interviewé par Pavel Ocepek, lecteur a l’Université de Gand,

Entrée gratuite

Présentation en anglais, traduction simultanée en néerlandais

Passa Porta, Rue A. Dansaert 46, 1000 Bruxelles

Laisser un commentaire

 

maloë blog |
Lucienne Deschamps - Comedi... |
HEMATOME |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ballades en images
| back
| petits bricolages et autres...